De 61 à 99

Certains enfants ont une appréhension aléatoire de la numération entre 59 et 99, en grande partie pour des raisons sémantiques-lexicales. C’est plus logique et plus facile à apprendre (en général…) chez nos amis suisses romands, belges (et québécois ?) : sextante, sextante et un, … , septante, …, octante, …, nonante… ! ! !

On peut avec profit aller s’entraîner sur ce petit jeu en Jclic que j’ai concocté.

De 61 à 99

(clique sur la vignette)

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :