Posts Tagged Animal

Traces d’animaux repérées à Bussière – 8 images sur 2 PDF, pour ton cahier de sciences

paroles chant - Pippi Langstrumpf - das LiedPage 1

paroles chant - Pippi Langstrumpf - das Lied

Page 2

Publicités

Commentaires fermés

Toute une ménagerie…

D’abord, c’est Lucile qui a apporté la petite Poule. Puis est arrivé Jeannot Lapin. Et puis… Et puis… Et puis finalement on s’est retrouvé avec toute une ménagerie…

Clique sur les vignettes pour agrandir les photos

 

Commentaires fermés

Le texte d’Ebbane

 Voici maintenant un texte choisi par le maître, c’est celui d’Ebbane.

 

La belle aventure des tacons
 
Nous avons lâché les tacons, belle aventure, n’est-ce pas ? Nous leur avons donné des prénoms, je vous dis les miens : Nemo, Doris, Merlin, Flocon, voilà. On avait trouvé des punaises d’eau entre les galets, extraordinaire, non !? Madame Kistner et ses élèves ont fait de belles récoltes. Fabrice nous a accompagnés avec les tacons qui étaient dans la classe de CE2 et de CM1. Fabienne aussi nous a accompagnés.

Madame Kistner a dit : « Les enfants ne jettent pas de cailloux dans l’eau, c’est là qu’il y a le manger des tacons, compris ? Alors vous arrêtez ces bêtises, il y a les autres qui travaillent, par exemple Ebbane et Lucie qui cherchent des pierres multicolores et des sangsues! »

Lucie a pris un sachet pour mettre les coquillages, c’est une belle journée. Mélanie a pris des photos, elles sont très très belles. Les tacons sont dans des seaux. Comme ils sont mignons avec toutes leurs belles couleurs, surtout Nemo, mon petit tacon ! Au-revoir, bye, bye ! Il faut partir.

Fabrice nous donne le diplôme et on rentre en classe. Le maître a beaucoup de travail, bonne chance et à demain… « Au fait, ça vous a plu à la frayère ? » « Oui, oui ! » Maintenant je pars, au-revoir.

Ebbane – mai 2009

 

Commentaires fermés

Les tacons : le texte élu par les élèves

Suite à notre atelier d’écriture sur le lâcher des tacons, les élèves ont choisi  ce texte de Sarah comme leur texte préféré :

 

Nous lâchons les tacons

Nous sommes allés à la Bruche pour relâcher les tacons, il y avait aussi la classe de Madame Kistner, Fabrice et la maman de Jérémie.

Nous avons donc relâché les tacons à l’aide d’épuisettes. Fabrice nous a redit que les tacons resteront un an dans la Bruche, et il nous a aussi montré ce qu’ils mangeaient.

Nous avons aussi vu des sangsues, une punaise d’eau et même des oeufs, puis nous avons reçu notre diplôme et nous sommes repartis à l’école.

 Sarah — mai 2009

 

Commentaires fermés

Aujourd’hui, lâcher de tacons dans la Bruche, et… superbe diplôme !…

Mortalité au bout de deux semaines dans l’aquarium : outre le tacon trouvé mort mardi soir, en nettoyant l’aquarium Fabrice a trouvé 4 « cadavres »  sous les galets. 5 pertes en tout donc, sur 27 individus.

Nous sommes dans la bonne moyenne d’après Fabrice. On aurait aimé faire encore mieux, mais en tout cas nous avons lâché les 22 survivants dans la Bruche, et avons reçu un superbe diplôme à cette occasion !

diplome_saumon_vg

Clique sur la vignette pour voir le diplôme.

Commentaires fermés

Tête de saumon

Une tête de saumon récupérée dans un supermarché de la région, merci Madame la Directrice ! Il s’agit très certainement d’un saumon d’élevage et non d’un saumon sauvage ! Assistant courageux à la manipulation : Paul-Antoine !

saumon1On distingue de fines dents

saumon2Il s’agit bien d’un poisson carnivore

saumon3

En soulevant une ouïe, on voit les branchies, qui permettent au saumon de capter l’oxygène de l’eau, de respirer.

Commentaires fermés

Un renardeau sauvé des eaux !

EXCLUSIF !

C’est arrivé… à Holtzheim le 15 avril 2009. Ce « bébé » renard est tombé durant la nuit dans la piscine de Lucile, il a  lutté plusieurs heures pour ne pas se noyer, avant qu’on s’aperçoive qu’un petit animal était en danger. La maman de Lucile nous raconte ce sauvetage peu ordinaire :

renard1bis

  SAUVETAGE

 » Nous l’avons pêché avec une filoche, séché et enfermé dans un carton pour qu’il se réchauffe et puisse récupérer…  Lucile l’a nommé Titou… « 

renard2

L’APPEL DE LA NUIT  

 » Une association s’occupant d’animaux sauvages nous a conseillé de le relâcher la nuit, car la maman rôdait sans doute dans les parages dans l’attente de retrouver son petit… Il ne fallait surtout pas le relâcher en plein jour…

Nous l’avons donc  déposé dans son carton  à la tombée de la nuit au fond du jardin. Bien entendu il a bien vite disparu…rejoindre ses congénères… Que d’émotions, qui ont valu une nuit blanche à Lucile… Dur, dur, la veille d’évaluations… Mais bon vogue la vie… Que notre « renard d’eau »  ait la vie belle… « 

renard3

ATTENTION !

Ce renard s’est laissé approché par des humains car il était épuisé et n’avait plus le choix. Normalement les animaux sauvages fuient l’homme. Si un renard t’approche de lui-même, c’est anormal, et même dangereux : le renard peut transmettre une maladie très grave : la rage. Alors surtout ne le caresse pas, au contraire va-t’en vite ! D’ailleurs, il ne faut jamais caresser le petit d’un animal sauvage : sa maman risque fort de le rejeter lorsqu’elle sentira sur son pelage l’odeur de l’homme, et comment pourrait-il vivre sans sa mère ? 

renardeau4_cc_gilles_en_vrac

Un renardeau de 8 semaines – Photo « Gilles en vrac » – Licence Creative Commons

Commentaires fermés